Les 20 châteaux forts français à visiter dans sa vie

Bienvenue à nouveau sur le site "Décoder les églises et les châteaux" ! Comme ce n'est pas la 1ère fois que vous venez ici, je pense que mon guide "Reconnaître les styles des églises" vous sera utile. Un compagnon précieux pour vos prochaines visites touristiques. Cliquez ici pour télécharger ce document gratuitement !

Il y a des milliers de châteaux forts en France, mais une poignée est vraiment remarquable par leur beauté, leur aspect impressionnant ou leur histoire. Dans ce top 20, vous trouverez probablement votre prochaine destination touristique.

Château de Beynac

Château de Beynac

par @lain G sur Flickr.com. Licence Creative Commons.

Ce château fort du Périgord a servi de cadre de tournage à trois films historiques :

  • la Fille de d’Artagnan (réalisateur : Bertrand Tavernier),
  • Les Visiteurs 2 (Jean-Marie Poiré)
  • Jeanne d’Arc (Luc Besson)

C’est dire son bon état de conservation et sa capacité à vous immerger au Moyen Âge. Dominant d’une centaine de mètres la Dordogne, vous bénéficiez en prime d’un panorama magnifique, notamment sur le château suivant.

Château de Castelnaud

Château de Castelnaud

par thierry llansades sur Flickr.com. Licence creative commons.

Lui aussi se trouve en Périgord, au-dessus de la vallée de la Dordogne. Son plus : Castelnaud accueille un musée de la guerre au Moyen Âge. Dans la cour sont installées des machines de jet, notamment un trébuchet (sorte de catapulte) que vous aurez peut-être la chance de voir fonctionner si vous venez un jour d’animation.

Château de Bonaguil

Château fort de Bonaguil

par Musical photo man sur Flickr.com. Licence Creative commons.

À la limite du Quercy et du Périgord, ce château fort se situe à l’écart des flux de communication. Il mérite pourtant un détour. Car son commanditaire, le seigneur Béranger de Roquefeuil (1448-1530) a voulu construire un édifice qui résiste au canon. D’où la masse colossale de ses murs, quelques innovations, et des défenses multiples. Un effort vain, puisque la forteresse ne fut jamais attaquée.

Château de Montségur

Château fort de Montségur

par Pittou2 sur Flickr.com. Licence Creative commons.

Perché à 1200 m d’altitude, ce château pyrénéen nécessite une ascension d’environ une demi-heure… à pied. Arrivé à son sommet, vous pourriez être déçu de la simplicité de la forteresse : cinq pans de murs formant enceinte. Mais Montségur vaut par son histoire tragique : avant la fondation du château, un village y était établi. Haut-lieu du catharisme, une forme de christianisme déclarée hérétique, il subit en 1243-1244 un siège de 11 mois avant que les assiégés se rendent. Ceux qui refusent de renier leur foi périssent sur un bûcher.

Château de Peyrepertuse

Château fort de Peyrepertuse

par hsivonen sur Flickr.com. Licence creative commons

Ce deuxième site cathare est aussi difficile d’accès que Montségur (une marche est nécessaire), mais il présente plus de constructions. Saint Louis le convertit en verrou de la frontière méridionale de son royaume. Une belle vue sur les Pyrénées.

Château d’Angers

Château d'Angers

Wikimédia Commons.

Édifiée par saint Louis, son enceinte renforcée de 17 tours en impose au visiteur. Ce château installé en pleine ville abrite en prime la Tenture de l’Apocalypse, une des plus célèbres tapisseries du monde.

Château de Saumur

Château de Saumur

par Dan Dickinson sur Flickr.com. Licence Creative commons.

Ce château-palais des ducs d’Anjou présente une silhouette qui vous attirera immanquablement. De ce site, vous aurez une belle vue sur la paresseuse Loire et la ville.

Château de Nantes

Château de Nantes

par Smerikal sur Flickr.com. Licence Creative commons.

Les Nantais y sont attachés. Cette demeure des ducs de Bretagne accueille un musée sur l’histoire de la ville et de la Bretagne. On peut se balader gratuitement le long du chemin de ronde et dans la cour.

Château de Sully-sur-Loire

Château de Sully-sur-Loire

par Daniel Jolivet sur Flickr.com. Licence creative commons

Par sa beauté, ce site se pose en concurrent des châteaux Renaissance de la Loire (Chambord, Chenonceaux…), bien qu’il présente des attributs militaires (larges douves, tours à mâchicoulis…). Le célèbre ministre d’Henri IV, Sully, y résida.

Château de Chinon

Château de Chinon

par Daniel Jolivet sur Flickr.com. Licence Creative commons.

Durant sa carrière militaire (des années 1000 à 1500), ce château de forme allongée a accueilli quelques célébrités en ses murs : Aliénor d’Aquitaine, Henri II Plantagenêt, Richard Cœur de Lion et surtout Jeanne d’Arc qui y rencontra pour la première fois son roi, son beau Charles VII.

Château de Chaumont-sur-Loire

Château de Chaumont-sur-Loire

Par Daniel Jolivet. Sur Flickr.com. Licence creative commons

Faut-il l’inclure dans cette liste des châteaux forts ? J’ai hésité. D’un côté, il présente des dispositifs défensifs (grosses tours à mâchicoulis, pont-levis, douves…). De l’autre, ses jardins, son parc, ses nombreuses fenêtres et sa cour ouverte sur la Loire en font surtout un château de plaisance, incapable de résister à une armée. Mais qu’est-ce qu’il est beau ! Aux XVe et XVIe siècle, ses seigneurs et commanditaires, Charles I et II d’Amboise, avaient bon goût.

Château de Guédelon

Chantier du château de Guédelon

Par Marie-Laure Séguin. Sur Flickr.com. Licence creative commons.

Il n’est pas d’époque, mais il mérite largement sa place dans ce classement. Depuis 1997, une équipe d’artisans s’est donné pour mission de construire ce château fort à l’aide des matériaux et des outils de l’époque. Vous verrez ainsi comment fonctionnait un chantier médiéval. Chaque année, les travaux avancent. Donc, n’hésitez pas à le visiter et le revisiter. La fin du chef-d’œuvre est attendue en 2023.

Château du Haut-Koenigsbourg

Château fort du Haut-Koenigsbourg

par mightymightymatze. Sur Flickr.com. Licence Creative commons.

Impossible de le manquer : cette masse de grès rose, juchée sur une montagne, émerge de la forêt. Merci à l’empereur germanique Guillaume II d’avoir redonné son lustre à ce monument ruiné. Il finança la reconstruction du château dans son état de la fin des années 1400. C’était au temps où l’Alsace appartenait à l’Allemagne. Puis Guillaume II déclara la guerre à la France. Au terme de ce conflit (la Première Guerre mondiale), notre pays récupéra l’Alsace et, du même coup, ce joyau fortifié.

Château de Sedan

Château fort de Sedan

Wikimédia commons

Il est souvent présenté comme le plus grand château d’Europe (une affirmation contestable sur laquelle je reviendrais dans un article). C’est vrai que ce château construit pendant la guerre de Cent Ans par le prince Evrard de la Marck paraît massif et immense.

Château de Vincennes

Château de Vincennes

par Sauntering Photographer. Sur Flickr.com. Licence Creative commons.

Le roi de France Charles V transforma ce qui n’était qu’un manoir en un château aux proportions exceptionnelles : son enceinte fait environ 250 sur 400 m et son donjon culmine à 50 m (l’un des plus hauts du pays). Une destination obligatoire pour ceux que l’histoire de France passionne, car on y parle Moyen Âge bien sûr, mais aussi Napoléon, la Seconde Guerre mondiale…

Château de Falaise

Château de Falaise

Wikimédia Commons

Une étape indispensable sur la route touristique de Guillaume le Conquérant. C’est là que le duc de Normandie et futur roi d’Angleterre naquit. À l’intérieur du donjon massif, le visiteur peut circuler une tablette à la main et découvrir les pièces du château en réalité virtuelle.

Château de Caen

Château fort de Caen

Wikimédia Commons.

Restons sur les traces de Guillaume le Conquérant, le fondateur de ce château normand. On peut se promener gratuitement et jouir notamment du panorama sur la ville en suivant le chemin de ronde. Et si ça ne vous suffit pas, visitez les deux musées à l’intérieur de la très vaste enceinte : le musée des Beaux-Arts et le musée de la Normandie.

Château de Fougères

Château de Fougères en Bretagne

Par Daniel Jolivet. Sur Flickr.com. Licence creative commons.

Tenez, encore un château qui se vante d’être la plus grande forteresse d’Europe. C’est faux, mais pour autant, ne le boudons pas : vous y trouverez un concentré de l’architecture militaire sur 400 ans (XIe-XVe siècles) : des tours de toutes les formes, des douves marécageuses, des archères, un beau chemin de ronde, des mâchicoulis…

Château de Suscino

Château de Suscino

par Laurent Ridel

Je ne vous aurais peut-être pas invité à visiter cet endroit il y a une dizaine d’années, mais la récente restauration de ce château des ducs de Bretagne lui a redonné une fièvre allure. On est loin de l’image d’une forteresse bâtie sur un piton rocheuse : ses tours dominent un paysage de marais.

Château de Pierrefonds

Château de Pierrefonds

par Bert Kaufmann. Sur Flickr.com. Licence creative commons.

Du château édifié vers 1400 par Louis d’Orléans, frère du roi Charles VI, il ne restait que des ruines un peu plus de 200 ans plus tard. Mais Napoléon III le prit en coup de cœur. Il chargea le meilleur architecte historique de l’époque, Viollet-le-Duc, de le récréer. Pierrefonds n’est donc pas un authentique château fort, mais il s’en dégage une étonnante ambiance fantasy.

Parmi ces 20 châteaux forts incontournables, vous avez peut-être un préféré. Ecrivez-le en commentaire. Si vous connaissez une perle qui ne figure pas dans cette liste, je serai curieux de la connaître.

Téléchargez cet article en format .pdf

Ainsi, la présentation et la lecture seront plus agréables. Vous pourrez conserver le document puis éventuellement l'envoyer par mail.


Renseignez les cases ci-dessous :

En entrant votre mail, vous recevrez le document et en prime, vous serez informé des nouveaux articles de ce site. Le désabonnement est possible à tout moment. Votre adresse-mail ne sera pas revendue à d'autres sociétés. 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    42
    Partages
  • 42
  •  
  •  

Vous pourriez aimer aussi...

16 Responses

  1. Lacour dit :

    Il y en a que 7 que je ne connais pas. Ce n’est pas trop mal !

  2. Mélanie dit :

    Avec 4 de visités je me dis que c’est déjà pas mal, mais je suis effectivement loin des 20! Je rêve de visiter Pierrefonds depuis des années, mais je ne perds pas espoir! Tout comme faire le tour des châteaux de la Loire.

    • Laurent Ridel dit :

      Pierrefonds est un bon choix si on ne recherche pas l’authenticité. Pour les châteaux de la Loire, le site de Chenonceaux est magnifique. A Chambord, on peut déambuler un peu partout dans les pièces du château. Le château le plus meublé et décoré, je l’ai vu à Cheverny. Bon voyage !

  3. BERTHOU dit :

    Bonjour, Puisque vous parlez de perle que vous seriez curieux de connaître… La Cité médiévale de Carcassonne et son château me semblent incontournables.

  4. DADA dit :

    J’en suis à 14 sur les 20 mais j’en ai vu quelques autres qui ne sont pas mentionnés ici. Parmi cette liste, celui de Falaise m’a particulièrement touché, grâce aux tablettes distribuées à l’entrée où la reconstitution, en réalité virtuelle, des pièces meublées telles qu’elles étaient au XII ème siècle est particulièrement émouvante.

  5. Lachaise Marc dit :

    ma préférence va au Fort la Latte certe moins spectaculaire que la plupart de ceux présentés ci dessus, dont la légende dit qu’il fut primitivement construit dès 937 sous le règne d’Alain Barbetorte par un Goyon, plus surement l’histoire du château actuel commence en 1364 avant d’être transformé en fort de surveillance côtier par Garangeau sous le rêgne de Louis XIV.

    • Laurent Ridel dit :

      Merci de compléter cette liste. J’hésite à intégrer Fort-la-Latte : comme vous le dîtes, son architecture actuelle est largement postérieure à l’époque des châteaux forts.

  6. Martine BELLOT dit :

    Je suis guide au service du Patrimoine à Sedan, et administrateur à la Société d’Histoire et d’Archéologie de cette ville. Si vous avez besoin de renseignements sur notre Château Fort, je serais ravie de contribuer. Bravo pour votre site !

    • Laurent Ridel dit :

      Merci de votre proposition. Ah le château de Sedan… J’aimerai bien lire votre opinion sur le fait que ce serait le plus grand château fort de France, voire d’Europe.

  7. Maupertuis dit :

    14/20 pour moi…
    A fond pour le “mérite” des 3 premiers (peut-être même Bonaguil avant Castelnau)
    Pour le pays cathare, j’aurais peut-être mis Puylaurens, qui militairement me parait plus intéressant que les autres…
    Vitré en Bretagne malgré des modifs modernes…
    Collioures bien qu’assez “composite” avec ses parties tardives (qu’on retrouve aussi à Castelnau d’ailleurs).
    Je suis plus partagé sur Falaise : son plancher en verre, son toit en téflon et son pont-levis en acier ont tendance à me donner la nausée…

    • Laurent Ridel dit :

      Vous ajoutez à ma liste un château rarement évoqué : Collioure. D’accord pour l’intérêt de Puylaurens. Son site est mythique. Quant à la restauration de Falaise, elle fait en effet débat.

  8. Olivier Thevenet dit :

    Il me manque les deux cathares, Fougeres et Suscino.
    Ma plus grosse déception, Pierrefonds, vu plusieurs fois en voisin. Je n’ai gardé en bon souvenir que le musée des attelages qui y existait dans les années 80, mais ma derniere visite en 2014 fut tres decevante. Tres mal meublé, trop blanc, mal signalisé…. Il fait faux, autant se contenter de la vue exterieure, qui elle est impressionnante. Mes préférés : Châteauneuf en Auxois, Les Baux de Provence, Saumur. Pourquoi ? Aucune idée, l’ambiance probablement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *