Des femmes ont-elles bâti des cathédrales ? et autres questions sur les églises

Vidéo événement : c’est la première que je tourne en extérieur. Je suis près d’une église banale et sans prétention. Et pourtant elle cache quelques curiosités que je vais vous dévoiler. J’en profite aussi pour répondre aux questions que vous m’avez laissées dernièrement, notamment sur le travail des femmes à l’ombre des cathédrales. Vrai ou faux ?

La liste des questions

Pour les plus pressés, je vous indique le minutage :

  • 2:30 Pensez-vous que Notre-Dame de Paris sera reconstruite en 5 ans ?
  • 5:28 Pourquoi s’entête-t-on à dire que Saint-Denis est la première cathédrale gothique alors que c’est la cathédrale de Sens ?
  • 7:33 Que signifie ce symbole : les lettres AM superposées ?
  • 8:58 Comptez-vous vous intéresser à des questions concernant des sites situés dans les pays limitrophes ?
  • 12:52 Quelle est votre opinion sur l’héritage architectural celte ?
  • 17:53 Quelles études conseillez-vous pour en apprendre plus sur les églises et les châteaux ?
  • 21:13 Est-ce que les arcs-boutants étaient utilisés à l’origine de l’architecture gothique ?
  • 22:58 Pourquoi certaines églises ont-elles plusieurs clochers, comme celle de Dourdan ?
  • 25:07 Est-ce qu’au Moyen Âge, des femmes pouvaient être tailleurs de pierre ?

Les femmes sur les chantiers

Selon l’historien et archéologue Philippe Bernardi, les femmes sont bien présentes sur les chantiers, au moins à la fin du Moyen Âge. Elles « n’avaient vraisemblablement pas accès à cette connaissance technique qui leur aurait permis de maîtriser les “mystères de l’art” […] elles apparaissent confinées dans des tâches inférieures et dévalorisées » comme la préparation du mortier. L’historien n’a malheureusement pas trouvé de main-d’œuvre féminine travaillant sur des églises dans le cadre géographique et chronologique de sa recherche (la Provence à la fin du Moyen Âge). Les traces concernaient des travaux de fortification ou des palais. Lire Bernardi, Philippe, “Pour une étude du rôle des femmes dans le bâtiment au Moyen Age” , Revue Provence historique, T. 43 , 173 , 1993 .

Depuis le tournage de cette vidéo, j’ai aussi lu un article de Sandrine Victor, qui nuance cette vision. L’auteure s’intéresse au travail des femmes dans le secteur de la construction au bas Moyen Âge à Gérone en Espagne. Leur activité est vérifiée sur deux églises en construction. La conclusion de la chercheuse est un peu différente : à l’exception de la charpenterie, les femmes pouvaient tout faire sur un chantier, même tailler des pierres ! Toutefois, en général, elles restent cantonnées à des tâches peu qualifiées comme porter des pierres ou fabriquer le mortier. Leur activité est conjoncturelle : elles interviennent quand la main-d’œuvre manque. Lire : Sandrine Victor, « Bâtisseuses de cathédrales ? », Mélanges de la Casa de Velázquez, 40-2 | 2010, 59-72

Les curiosités de l’église du Brévedent (Calvados)

Et le minutage pour vous rendre directement à la partie qui vous intéresse.

  • 4:10 Les fenêtres
  • 6:08 Graffiti de la tour
  • 8:25 Graffiti de la porte
  • 11:56 La litre funéraire
  • 16:58 Graffiti de l’artisan
  • 19:32 Décodage des murs de l’église

Posez votre tour votre question.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vous pourriez aimer aussi...

10 Responses

  1. annie dit :

    Bonjour, merci pour vos informations super interessantes. J’habite Mayence je suis guide et francaise. Je pars en Normandie pour 15 jours. quelle eglise dois-je absolument visiter? je passe à Chartres en tout cas. je me passionne pour les vitraux. Merci et bonne journée. Annie

    • Laurent Ridel dit :

      Bonjour, que ce soit pour les vitraux ou pour l’architecture, la cathédrale de Rouen me semble incontournable. Ma cathédrale coup de cœur est néanmoins Evreux pour sa partie transept et chœur. Bonnes visites, Laurent.

  2. Valbonetti Marie dit :

    Bonjour,
    merci pour ce petit film qui m’a beaucoup appris. J’habite dans le midi de la France, plus précisément dans le Var, aux alentours, il y a de nombreuses chapelles, des villages médiévaux, des châteaux en ruines. avez vous ou aurez vous l’occasion de venir dans notre belle région pour nous fournir quelques explications sur ces monuments mémoire de notre passé ?
    Cordialement
    Marie

  3. Dominelle dit :

    Merci. Passionnant comme toujours !!!

  4. Atlan dit :

    Bonjour et merci pour la vidéo.
    Cependant, quelque chose m’a surpris. Il s’agit de la question sur la “cathédrale” de Saint-Denis : est elle la première cathédrale ?
    J’ai toujours vécu en région parisienne et plus précisément dans les départements de seine saint Denis et du val d’oise.
    Et jamais je n’ai entendu ou lu qu’il y avait une cathédrale à Saint denis mais plutôt une basilique. La fameuse basilique de Saint Denis qui n’est pas la première cathédrale car elle n’en es pas une (du moins je le pensais jusqu’à votre vidéo mais je vais creuser le sujet) mais la première construction religieuse de style gothique qui a inspirée toutes les autres. Dont la cathédrale de Sens.
    Pouvez vous me confirmer ces points ou me démontrer que je me trompe totalement ? 😉
    Merci d’avance et continuez comme ça.
    Fabrice.

    • Laurent Ridel dit :

      Je me disais bien que mes explications n’étaient pas claires.

      Saint-Denis est une cathédrale depuis 1966 lors de la création du
      diocèse de la Seine-Saint-Denis. Au temps de sa construction, vers
      1130-1140, elle était une abbatiale. Raison pour laquelle on ne peut pas
      vraiment la qualifier de premier cathédrale gothique.

      Le titre de cathédrale peut se cumuler avec le titre de basilique.
      J’explique cela dans cet article .

      Donc Saint-Denis est aujourd’hui à la fois basilique et cathédrale.

      On peut supposer que Saint-Denis a inspiré Sens mais cela reste une
      hypothèse. Les deux constructions sont très proches dans le temps. Sens
      aurait commencé vers 1135.

  5. André Laeremans dit :

    bonjour Laurent,
    superbe vidéo en extérieur et très intéressante, j’ai particulièrement apprécié le passage “graffitis”…il est vrai que l’on confond souvent vandalisme et trace historique. je vais donc changer mon fusil d’épaule afin de mieux pouvoir jauger ces témoignages du passé
    bonne continuation

    • Laurent Ridel dit :

      Bonjour André, les graffiti ne sont pas toujours du vandalisme. Les croix seraient en fait des ex-voto, donc des demandes de vœux ou des remerciements. Hier, je suis tombé sur une église recouverte de dessins. J’ai pu reconnaître un coq, un cheval et le profil de l’église. Je serais curieux de savoir si vous voyez ce genre de traces en Belgique. Dans ma région, toutes les églises en mur calcaire en montrent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimez visiter les églises ?

Téléchargez mon guide "Reconnaître les styles d'architecture". C'est gratuit.