4 raisons de visiter le château de Vincennes

Situé aux portes de Paris, ce château royal cumule les records de hauteur et de surface. Mais Vincennes ne mérite pas seulement une visite pour son gigantisme.

C’est le roi de France Charles V (1338-1380), celui que l’on surnommait « le Sage », c’est-à-dire le cultivé, qui est le principal commanditaire de ce monument impressionnant. Avant lui, Vincennes était simplement un séjour de chasse et un manoir. Saint Louis y jugeait sous un chêne (vous avez tous vu cette image d’Épinal). Puis, Jean II le Bon lance la construction d’un donjon auquel son fils Charles V donne une hauteur presque inégalée. Il le complète d’une grande enceinte et d’une Sainte-Chapelle. Dès lors, Vincennes est en mesure de rivaliser avec le palais des papes à Avignon.

maquette vincennes
Maquette du château de Vincennes. Avec cette vue d’en-haut, on se rend compte combien le commanditaire Charles V cherchait la perfection géométrique pour son château : les tours sont carrées, la grande enceinte est presque rectangulaire. Le n°1 (en haut à droite) est le manoir des Capétiens, résidence de saint Louis. Le n°2, en bas à gauche, est le manoir de Louis XI, englobé par Le Vau au XVIIe siècle, dans le pavillon du roi. La Sainte-Chapelle, encore en construction sous François 1er, est désignée par le n°3. Le n°4, en bas, correspond au donjon. Cette maquette exposée dans la chapelle est réalisée à partir de la gravure d’Israël Sylvestre, datant de 1650 et représentant le château au milieu du XVIe siècle.

C’est la seule résidence médiévale conservée d’un roi de France

Au Moyen Âge et même après, les rois de France et leur Cour étaient aussi itinérants qu’un cirque. Certes, depuis Philippe Auguste, Paris s’affirmait comme la capitale du royaume au regard des nombreuses institutions administratives et gouvernementales qui y étaient implantées. Cependant cette centralisation n’empêchait pas le roi de résider hors du palais de la Cité et même hors de la ville. Par exemple au Louvre, à l’Hôtel Saint-Pol, à Saint-Germain-en-Laye, et à Vincennes 

Tous ces sites ont été détruits ou complètement réaménagés. Seul Vincennes subsiste en assez bon état.

Ce château offre donc l’occasion unique de pénétrer dans la chambre du roi, dans sa salle de réception, dans son cabinet de travail… Une pièce renfermait des coffres remplis de manuscrits, de vaisselles précieuses et de bijoux. Après une séance de travail, Charles aimait s’y enfermer pour les admirer. Dans une pièce voisine, étaient conservés le trésor royal, et ses sacs remplis de monnaie d’or.

Lors de ma visite dans le donjon, j’ai été surpris par la taille modeste des pièces. Même la salle de conseil au premier étage n’a rien à envier à la salle à manger d’une grande maison actuelle. Si ce n’est sa hauteur et son couvrement particulier. De nos jours, les voûtes gothiques ne sont plus à la mode 😊.

chambre de Charles V
La chambre de Charles V dans le donjon. Sa surface est comparable à celle de la salle du conseil. Un pilier central soutient les croisées d’ogives. Remarquez les arcs peints et la cheminée.

Il vous faudra un peu d’imagination pour imaginer Charles V dans cet environnement. Le décor a presque complètement disparu, ainsi que le mobilier et bien sûr l’argent s’est volatilisé.

Vincennes est le plus grand château fort de France

Au fil de mes voyages, j’ai visité de nombreux châteaux, dont certains se vantaient d’être les plus grands de France : Fougères, Caen, Sedan…

Dans ce débat, j’ai tranché. Grâce au site web Géoportail, j’ai pu mesurer les superficies des châteaux forts français. Conclusion : avec 6,4 ha, Vincennes détient le record, suivi par Caen (4,9 ha), Coucy (3,7 ha) et Sedan (3,5 ha). Si vous aimez les records, je vous dévoile dans cet article la plus petite cathédrale de France.

maquette vincennes
Encore la maquette exposée dans la chapelle ! En fait, j’y suis resté plusieurs minutes à l’observer et à la photographier. Elle a l’avantage de montrer l’aspect du château peu après le Moyen Âge.

À grand prince, grand château. Mais la superficie considérable de Vincennes — plus de 1 km d’enceinte — s’explique pour une autre raison.

Charles V rêvait d’en faire une quasi capitale, comme Louis XIV le ferait de Versailles. Il comptait y installer sa Cour, ses conseillers, ses amis, les membres de sa famille et tout le personnel à leur service. Soit plusieurs centaines voire plus d’un millier de personnes. C’est la raison d’être des 9 tours qui jalonnent l’enceinte : plus qu’à la défense, elles devaient servir à la résidence.

Oui, je suis tombé amoureux de la maquette. Sous cet angle, on aperçoit bien les 9 tours. Aujourd’hui elles sont toutes arasées, sauf une, celle que vous voyez au centre. Au premier plan, le fameux bois de Vincennes.

Le projet tomba à l’eau après la mort du roi en 1380. Pour ses successeurs, Vincennes redevint une résidence royale parmi d’autres.

Aux yeux de Charles V, Vincennes avait une qualité géographique : être un peu éloigné de Paris. La capitale lui rappelait quelques mauvais souvenirs de jeunesse. En 1358, à l’âge de 20 ans, des Parisiens en colère avaient envahi son palais de la Cité. Les émeutiers tuèrent deux nobles sous ses yeux. Le jeune prince, le costume éclaboussé de sang, crut y passer aussi. 

Louis XIV connaîtrait le même genre d’effroi, lors de la Fronde puis Louis XVI, qui lui n’en réchapperait pas. À Paris, un roi risque sa vie ; à Vincennes on vit plus zen.

C’est le donjon le plus haut de France

donjon vincenne
Le haut donjon de Vincennes est protégé par une enceinte carrée. Les fossés font 12 m de profondeur.

Le dépliant qu’on vous remet à l’accueil du château l’affirme : « Prouesse architecturale, [il] s’élève à 50 m : c’est le plus haut donjon du Moyen Âge ». Et de deux records pour Vincennes ! Presque… Le donjon, moins connu, de Crest (Drôme) le dépasse de quelques mètres. À Vincennes, le guide qui nous a fait la visite tempérait : « Vincennes avait le plus haut donjon… de plaine ».  

Qu’importe cette chicanerie (je ne suis pas Normand pour rien). Vincennes impressionne. Le donjon lui-même est entouré d’une enceinte, qui elle-même s’intègre dans un quadrilatère fortifié. Est-ce pour cette valeur défensive que le château ne subit aucun siège au Moyen Âge ? Il dissuade toute attaque.

Je ferais cependant erreur de décrire Vincennes comme une forteresse. C’est avant tout une résidence royale. On a évoqué le rôle de logement, attribué aux 9 tours de la grande enceinte. Derrière son apparence austère, le donjon cache des pièces d’habitation plutôt confortables pour l’époque : nombreuses cheminées, latrines, petites pièces intimes, et, autour, une galerie pour se promener.

Vincennes possède une Sainte-Chapelle

chapelle de Vincennes
La Sainte-Chapelle de Vincennes, peut-être la première construction gothique flamboyante de France

La Sainte-Chapelle de Paris est mondialement connue. Par contre, on sait moins que 8 autres Sainte-Chapelle parsèment le royaume de France. Pour être désigné ainsi, il faut que l’église respecte 5 règles :

  • Avoir été fondée par un roi ou un prince descendant de saint Louis
  • Faire partie d’un château ou d’un palais
  • Rappeler par son plan la Sainte-Chapelle de Paris
  • Conserver une épine de la couronne du Christ et/ou un fragment de la Vraie Croix
  • Accueillir une communauté religieuse qui suit « l’usage de Paris » pour les messes et heures canoniales.

Et devinez quoi ? Vincennes coche (plus exactement cochait) toutes les cases. À l’origine de cette fondation religieuse, on retrouve encore une fois Charles V.

Commencé dans le style gothique flamboyant, le chantier de la chapelle fut conclu par la pose d’un ensemble exceptionnel de vitraux Renaissance. Repérez à gauche et à droite du chœur des petites ouvertures sous arc. Elle ouvrent sur des oratoires, permettant au roi et à la reine de suivre la messe, à l’abri des regards. Et ceci sans morfondre de froid puisque chacun des oratoires inclut une cheminée. Quand je vous disais que ce château fort est tout confort…

Malheureusement, Charles V mourut seulement quelques mois après le début du chantier. Avec son commanditaire trop tôt décédé, le chantier traîna 173 ans avant d’être achevé. Un rythme de cathédrale.

Château de Vincennes
Dans cet article, je me suis concentré sur le Vincennes médiéval. Mais il fut réaménagé. A gauche, vous apercevez par exemple le Pavillon Le Vau, construit sous Louis XIV. Napoléon a fait du site un arsenal. Mais c’est beaucoup moins photogénique. Donc, je m’arrête là.
Partager l'article

Vous pourriez aimer aussi...

18 Responses

  1. Christine LeMaur dit :

    Bonjour Laurent et encore merci pour ce superbe article. Que 2023 voit vos efforts récompensés et que vous poursuiviez vos investigations pour notre plus grand plaisir. Bonne année et bonne santé ainsi qu’à tous ceux qui vous sont chers.

  2. Martin du Theil dit :

    Bonjour Laurent c’est toujours un plaisir de lire vos articles, merci pour ces partages. Je profite aussi de cette occasion pour vous présenter mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

  3. fischer mireille dit :

    Bonne Année et surtout continuez à nous envoyer chaque dimanche vos articles

    Merci

    • Laurent Ridel dit :

      Bonne année Mireille ! Merci. Je vais cependant pas réaliser votre vœu : un article par dimanche. Le rythme serait trop intense.

  4. andré BEDEAU dit :

    Merci Laurent pour cet article très interessant sur le château de Vincennes . J’en étais resté à l’image ( fausse) de Philippe VI s’installant dans le château de Vincennes encore en chantier.
    Meilleurs voeux de santé et de réussite pour cette nouvelle année !

    • Laurent Ridel dit :

      Merci pour votre message. Je vous souhaite également une bonne année.

      Votre image de Vincennes n’est pas totalement fausse puisque les travaux du donjon ont bien commencé sous Philippe VI de Valois.

  5. JEAN-PAUL JOACHY dit :

    Premier article de 2023 très intéressant et très instructif. Cet édifice, que je n’ai jamais visité, m’était toujours apparu sans charme, trop massif, bref peu intéressant malgré sa riche histoire…. J’ai changé d’avis. Très bonne année à vous.

    • Laurent Ridel dit :

      Transformé en arsenal, Vincennes n’est pas charmant en effet, à moins d’aimer le style caserne. Mais c’est un lieu incontournable de l’histoire de France. A partir de Jean le Bon, tous les rois de France y ont résidé. Sauf Louis XVI. L’intérieur du donjon est bien restauré. Bonne année à vous aussi !

  6. Mireille Schaedgen dit :

    Une nouvelle année que je vous souhaite heureuse et emplie de joies et de découvertes pour notre plus grand bonheur
    Merci pour votre gentillesse et vos connaissances et toutes mes amitiés

    • Laurent Ridel dit :

      Merci Mireille. Je vais essayer d’être encore gentil en 2023 et d’augmenter mes connaissances (le 2e point est plus facile). Meilleurs vœux pour 2023.

  7. Belot Michel dit :

    Très bonne année à vous, à ceux qui vous sont chers et à tous vos lecteurs.
    Merci de nous aider à connaitre notre patrimoine et comprendre un peu mieux notre passé.

    Concernant l’article d’aujourd’hui, lors de ma visite de Vincennes, j’ai été marqué par deux choses. D’une part l’aspect très puissant et impressionnant de cette forteresse et particulièrement du donjon et d’autre part, comme vous, par la taille très modeste du logis royal.

    • Laurent Ridel dit :

      Merci Martine pour votre sympathique message. Bonne année à vous également.
      Je suis d’accord avec vos deux remarques. Les murs du donjon sont si épais et les annexes si nombreuses, que la pièce principale semble presque intime.

  8. Hackspill Dominique dit :

    Bonjour je vous souhaite une très bonne année, merci de nous faire partager votre passion du patrimoine français et de nous régaler encore une année supplémentaire de vos connaissances historique continuez comme cela.

  9. EPLE dit :

    Meilleurs voeux et encore merci pour vos articles et vidéos passionnants.
    Continuez sur cette lancée qui nous fait découvrir des sites étonnants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimez visiter les églises ?

Téléchargez mon guide "Reconnaître les styles d'architecture". C'est gratuit.